un nouveau site internet…

Sur l’avis du nouveau conseil municipal, un nouveau site internet est actuellement en cours d’élaboration pour remplacer celui obsolète initié il y a 7 ans.
Le site internet d’une municipalité se doit d’être responsive, ergonomique, fluide et vivant.
Si un site internet n’est pas une obligation dans le panel de supports de communication d’une mairie, il constitue cependant un moyen de communication simple, à large spectre de diffusion, et animé pour une mairie.

Chaque commune a son charme, son histoire, ses spécificités, son fonctionnement aussi. Il est aisé, pour mettre en valeur ces caractéristiques propres à chaque collectivité, de posséder aujourd’hui cet étendard qu’est le site internet.

Beaucoup de succès pour le Pré en Bulle

(article le Populaire 25/07/20)

Alain et Nathalie ont vraiment transformé leur jardin du Pré en Bulle en lieu de paix, de beauté, à visiter à tout prix. Et le jour du marché artisanal, l’entrée était gratuite comme d’habitude. Les artisans en tous genres étaient venus nombreux ainsi que les les visiteurs. Le parking leur était mis à disposition. Il a été saturé toute la journée et beaucoup de véhicules se sont alignés sur la route de Grand Vaud à Les Bordes pour que chacun puisse atteindre les stands et autres étalages. Les artisans étaient très satisfaits de voir autant de personnes très connaisseuses et très reconnaissantes de leur travail. Tous ont visité l’ensemble du jardin qui a reçu beaucoup de nouveautés et de décorations diverses et variées. L’ensemble des visiteurs étaient unanimes pour reconnaître la beauté des lieux et le calme qui y régnait malgré la foule. Chacun est reparti heureux.

Une nouveauté : « Miss and the oldman river » ont assuré une animation musicale le matin et l’après-midi, animation très appréciée par tous. « Miss and the oldman river », c’est du country acoustique, des chapeaux, des guitares, du folk, tel qu’on le faisait dans les années 50, 60. Voilà le crédo de ce groupe de « vieux briscards » composé de Céline au chant, Pascal au chant et guitare et Alain à la basse.

SECHERESSE

Depuis le 30 juillet, le département de la Haute-Vienne est en situation de crise renforcée, prescrivant ainsi d’importantes mesures de restriction pour les particuliers, les professionnels et les collectivités. Après un mois de juillet 2020, deuxième mois de juillet le plus sec depuis 1959, les quelques passages pluvieux localisés du mois d’août n’ont pas permis de combler le déficit de précipitations. Le niveau des eaux souterraines est à la baisse généralisée. Enfin, l’indice d’humidité des sols se maintient autour des valeurs plancher. La faiblesse des débits des cours d’eau est d’ailleurs visible par chacun. En outre, aucune pluie significative susceptible d’inverser la tendance dans les prochains jours n’est annoncée.